ActusMédias
des mains utilisant un téléphone intelligent.

En 2018, 98% des Québécois de 18 à 34 ans avaient un téléphone intelligent

Les trois quarts des utilisateurs de téléphones intelligents au Québec naviguent sur le Web avec cet appareil

En moins de 10 ans, le taux d’adoption des téléphones intelligents au Québec est passé de 13% à 73%. C’est l’un des constats qui ressort de La mobilité au Québec : 10 années de croissance du CEFRIO.

C’est chez les 18 à 34 ans que cette progression est la plus marquée. En effet, le taux d’adoption chez ce groupe d’âge est passé de 27% en 2010 à 90% en 2018.

La tablette électronique a connu une progression similaire, passant d’un taux d’adoption de 7% en 2010 à 57% en 2018. Cet appareil a connu une hausse de popularité particulièrement importante chez les 35 à 54 ans. En effet, le taux d’adoption est passé de 5% en 2010 à 66% en 2018. Chez les 55 à 64 ans, le taux est passé de 2% en 2010 à 64% en 2018.

Les appareils avec données mobiles

La demande en matière de forfait de données croît également avec l’usage. La proportion d’adultes disposant d’un téléphone intelligent avec un tel forfait est passée de 46% en 2017 à 58% en 2018. Ces forfaits viennent soutenir une utilisation du Web de plus en plus fréquente sur ces appareils. En effet, le taux de détenteurs de téléphone intelligent utilisant Internet quotidiennement sur celui-ci est passé de 67% en 2016 à 75% en 2018.

Le profil des non-utilisateurs de téléphone intelligent se transforme

Ainsi, la proportion d’adultes québécois ne disposant pas d’un téléphone intelligent a grandement diminué de 2010 à 2018 et, en parallèle, le profil de ces non-utilisateurs s’est également transformé.

Le non-utilisateur type de téléphone intelligent au Québec en 2018 est plus âgé : 65% d’entre eux ont plus de 55 ans.

L’achat en ligne : un usage en croissance

L’usage d’appareils mobiles pour effectuer des achats en ligne a été en constante croissance au fil des 5 dernières années. La proportion de transactions en ligne depuis une tablette électronique est ainsi passée de 4% en 2013 à 15% en 2018. Dans le même temps, la proportion de transactions en ligne à partir d’un téléphone intelligent a progressé de 4% à 14%.

L’achat en ligne via des applications mobiles est également de plus en plus prisée. Au cours des six mois d’avril à septembre 2018, c’est 16% des cyberacheteurs québécois qui avaient effectué au moins une transaction sur Internet à partir d’une application mobile. Un usage qui est plus intensif chez les plus jeunes. En effet, un cyberacheteur âgé de 18 à 34 ans sur trois (29%) avait effectué dans cette période au moins un achat en ligne par le biais d’une application mobile. Cette proportion est de 18% chez les 35 à 54 ans, et de 9% chez les 55 ans et plus.

Dans le marché québécois, c’est celle d’Amazon qui domine le marché québécois.

Les résultats détaillés de l’enquête sont disponibles en ligne.

Laisser un commentaire

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages