fbpx

Radio-Canada propose d’abroger la publicité sur ses plateformes

CBC/Radio-Canada a publié son mémoire dans le cadre de la consultation publique du gouvernement sur l’avenir du contenu canadien dans un monde numérique.

Selon le diffuseur public, le Canada doit élaborer une stratégie intégrée d’investissement dans la culture, qui prend en compte tous les créateurs et toutes les industries, à l’image de l’expérience menée par le Royaume-Uni et la BBC. Et CBC/Radio-Canada voudrait jouer un rôle central dans cette stratégie :

  • en servant d’assise à un écosystème culturel fort et dynamique pour stimuler l’économie de la création;
  • en approfondissant les conversations avec les Canadiens;
  • en collaborant plus étroitement avec les créateurs, le milieu de la création et les institutions culturelles du Canada pour créer encore plus de contenus canadiens de qualité;
  • en faisant rayonner le contenu canadien partout dans le monde.

Partout dans le monde, les pays qui ont une économie de la création florissante peuvent compter sur un diffuseur public fort. Nous pensons que CBC/Radio-Canada peut servir d’assise à l’écosystème culturel du Canada. Aujourd’hui, nous sommes fiers d’exposer notre vision de l’avenir et de lancer la conversation sur la manière dont la culture canadienne peut prospérer dans un monde numérique.
Hubert T. Lacroix, président-directeur général de CBC/Radio-Canada

Pour cela, Radio-Canada recommande d’éliminer la publicité sur ses plateformes, afin de lui permettre de se concentrer sur l’impact culturel de son mandat. Pour ce faire, il faudrait alors accroître le financement par habitant à 46 $ par an – une augmentation de 12 $ par Canadien. Les revenus publicitaires ainsi libérés aideraient les entreprises médiatiques privées à s’adapter à l’environnement numérique, selon CBC/Radio-Canada.

Le diffuseur public recommande également de dépolitiser son financement pour qu’il devienne prévisible, durable et stable, lié au cycle de renouvellement des licences sur cinq ans, indexé en fonction de l’inflation, et indépendant du calendrier électoral et du cycle budgétaire annuel du gouvernement.

Consultez la version numérique ici : avenir.radio-canada.ca

Total
0
Partages
Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles que vous pourriez aussi aimer