ActusMédias

Le secteur canadien du divertissement et des médias générera 50 milliards de dollars US en 2020

La génération Y, les données et la technologie forgeront l’avenir du secteur canadien du divertissement et des médias‏

Le secteur canadien du divertissement et des médias générera 50 milliards de dollars US en 2020, soit une croissance de 3,5% au cours des cinq prochaines années, selon le rapport Global entertainment and media outlook 2016-2020 de PwC. Ce taux est toutefois en recul de 5,0% par rapport à celui de l’an dernier, et continuera d’être inférieur au taux de croissance général de l’économie mondiale pour les cinq prochaines années.

Le ralentissement brutal de certains secteurs comme celui de l’édition de journaux et la stagnation d’autres secteurs tels que celui du cinéma coexistent avec une croissance soutenue et durable de la publicité sur Internet, l’adoption de la technologie mobile et les services de diffusion en continu par contournement.

Les membres de la génération Y dicteront le type de contenus produits pour l’auditoire. Selon le rapport mondial, il existe une forte corrélation entre la taille de la population de moins de 35 ans d’un pays et la croissance de son secteur du divertissement et des médias. Cela indique que les jeunes consommateurs sont désormais le principal moteur de la croissance mondiale dans ce secteur.

La génération Y veut que les meilleurs contenus lui parviennent de la façon la plus simple possible, que ce soit sur un téléphone, sur un ordinateur ou par un service de diffusion en continu. Les entreprises médiatiques doivent se montrer réactives et adapter leur offre afin de répondre à une demande qui évolue rapidement. Même si ces entreprises doivent tout de même produire des contenus intéressants et originaux, elles doivent observer attentivement la façon dont les membres de la génération Y interagissent avec ce contenu en créant des données qui peuvent être utilisées pour créer encore d’autres contenus.
Anita McOuat, associée, Divertissement et médias chez PwC Canada

La diffusion en continu par contournement continuera de façonner le paysage audiovisuel canadien, avec un TCAC de 10,3% d’ici 2020.

Les Canadiens ont maintenant accès à différents services de diffusion en continu par contournement ou de télévision sur demande, chacun d’entre eux ayant son propre contenu exclusif, et il en est de même pour les divers services de diffusion de musique en continu. Il peut être difficile pour une personne d’obtenir tous les contenus qui l’intéressent auprès d’une seule source. Les entreprises technologiques ont ainsi la possibilité de créer un guichet unique réunissant tous les contenus disponibles de manière à simplifier et à assouplir l’usage proposé aux Canadiens.
Anita McOuat, associée, Divertissement et médias chez PwC Canada

D’autres tendances continueront d’apparaître dans le contexte médiatique canadien, notamment l’augmentation des revenus liés à la publicité sur Internet, dont le TCAC sera de 9,8% jusqu’en 2020. Le secteur de la musique connaîtra une tendance similaire, comme les années précédentes, avec un TCAC de 27,3% d’ici 2020, mais les téléchargements de musique diminueront de 10% d’ici la même année.

Dans le monde entier, le rapport met en lumière les principaux changements qui s’opèrent dans chacune des cinq dimensions du secteur du divertissement et des médias : démographie, concurrence, consommation, géographie et modèles d’affaires.

  • Tendance 1. Démographie : Au service de la jeunesse
    Lorsqu’on compare la croissance mondiale des revenus du divertissement et des médias pour les dix marchés les plus jeunes avec celle des dix marchés les plus âgés, d’un point de vue démographique, on constate que les dépenses liées au divertissement et aux médias dans les dix marchés les plus jeunes augmentent en moyenne trois fois plus vite que celles enregistrées dans les dix marchés les plus âgés.
  • Tendance 2. Concurrence : Le règne du contenu se poursuit
    La réalité est que les contenus changent sous l’effet simultané des forces de la mondialisation et des forces de la localisation. En effet, alors qu’une grande partie du secteur prend une envergure mondiale, les goûts et les cultures en matière de contenus demeurent ancrés localement.
  • Tendance 3. Consommation : La joie des offres combinées
    La majeure partie des services numériques par contournement destinés au grand public sera graduellement réabsorbée sous la forme d’offres combinées qui seront semblables aux offres analogues traditionnelles, mais assorties de prix plus flexibles et offertes sur toute la gamme d’appareils existants.
  • Tendance 4. Géographie : Marchés de croissance
    La dynamique évolue rapidement, alors que les mutations poussent les marchés à se développer de différentes façons, ce qui signifie que des économies « d’opportunités » – parfois dans une même région – peuvent afficher des profils de croissance très variés.
  • Tendance 5. Modèles d’affaires : Transformer avec confiance
    L’essor de la technologie et du numérique agit donc comme une force d’attraction qui brise les relations existantes, pousse les grandes entités généralistes à faire de la place à de petites entités spécialisées, et permet à des concurrents plus petits et agiles de défaire les anciens joueurs.

1 commentaire

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles

Abonnez-vous à notre infolettre

Les événements à venir

  1. Vision PDG

    20 février @ 15 h 00 min - 22 février @ 21 h 00 min
  2. 5@7 PR kick-off 2018

    22 février @ 17 h 00 min - 19 h 00 min
  3. La rédaction à l’heure des nouveaux médias – conférence de Serge Leclerc

    22 février @ 18 h 30 min - 20 h 30 min
  4. Contenu décodé – Québec

    28 février @ 8 h 30 min - 17 h 00 min
  5. Quelle est votre marque professionnelle?

    28 février @ 18 h 00 min - 19 h 00 min

RSS Jobs ActusMédias

  • Une erreur est survenue, le flux est probablement indisponible. Veuillez réessayer plus tard.
/* ]]> */