ActusMédias

Le printemps arrive le 3 avril à Télé-Québec

Tous les soirs du printemps et de l’été, Télé-Québec a des histoires pour vous

Dès le lundi 3 avril, Télé-Québec proposera une programmation spécialement pensée pour le printemps et l’été. De nouvelles productions originales, de nouvelles séries de fiction internationales, des documentaires historiques, le meilleur du cinéma, la prolongation des vendredis plaisir ou encore des soirées docu-ciné : un thème, deux formats pour la belle saison.

Les productions originales

MTL : ça se discute – Le vendredi 7 avril à 21h

Marie-France Bazzo sera à la barre de l’émission spéciale MTL : ça se discute, le vendredi 7 avril à 21h. Entourée de ses acolytes historiens, Jean-François Nadeau et Évelyne Ferron, Marie-France Bazzo recevra sur un grand plateau plusieurs personnalités qui partageront leurs connaissances sur l’histoire de Montréal, tels Rabii Rammal, Kathleen Lévesque, René Vézina, Myriam Wojcik, Jean-Claude Germain, Laurent Turcot et Anne Lagacé Dowson. MTL : ça se discute fait partie de la programmation officielle du 375e anniversaire de la ville de Montréal.

MTL – Dès le 13 avril, le jeudi à 20h

La semaine suivante, dès le jeudi 13 avril à 20h, l’animateur Jean-Philippe Wauthier se lancera à la recherche de ce qui définit l’ADN de Montréal avec une série intitulée : MTL. Celle-ci sera d’ailleurs la seule série documentaire fouillant l’histoire de Montréal présentée par le 375e anniversaire. Dotée d’une facture visuelle, d’une approche et d’un ton résolument modernes, MTL mettra la métropole en valeur de manière à rejoindre un très large public. Chaque émission nous fera découvrir Montréal à travers deux thèmes et des caractéristiques propres à la ville, que Jean-Philippe Wauthier explorera aux côtés de plusieurs personnalités. Ceux-ci nous feront voyager dans leur passé par les thèmes proposés, toujours appuyés des propos d’historiens et de spécialistes tels qu’Anouk Bélanger, André Martineau, Jean-François Nadeau, Geneviève Pronovost, Laurent Turcot et Myriam Wojcik. L’émission se déclinera en une expérience numérique  un site Web et une application – déchiffrant l’ADN de la métropole par le prisme de l’histoire. 12 épisodes de 30 minute.

Y’a du monde à messe – Dès le 12 mai, le vendredi à 21h

Dès le vendredi 12 mai à 21h, Christian Bégin animera Y’a du monde à messe, ce grand plateau hebdomadaire de 90 minutes où se rencontreront des personnalités publiques issues de diverses sphères de la société. Un lien – qui sera dévoilé au fil de l’émission – unira les invités, qui se livreront avec générosité et authenticité. Par le biais de discussions, de rires, de confessions touchantes ou d’anecdotes surprenantes, l’animateur amènera ses invités à toucher au cœur du sujet, dans une ambiance conviviale. Autre élément distinctif de ce rendez-vous : pas de studio, pas de décor. Les invités seront reçus au son d’une chorale gospel au Théâtre Paradoxe, une ancienne église. Même si le lieu change parfois de vocation, l’expression consacrée Y’a du monde à messe est une invitation lancée à se rassembler juste pour le plaisir d’être ensemble. Le divertissement aura aussi sa place dans Y’a du monde à messe puisque l’un des invités de la semaine sera nécessairement un musicien ou un chanteur, qui offrira une performance pour mettre en valeur l’un des classiques de la chanson d’ici, lié au thème de l’émission. 4 épisodes de 60 minutes.

Des séries marquantes, provocantes et inédites

Poldark – Dès le 6 avril, le jeudi à 22h

Inédite dans tous les pays francophones, cette série nous plonge dans l’histoire du jeune Ross Poldark (Aidan Turner), qui retourne en Angleterre après avoir combattu durant la guerre de l’Indépendance américaine. Mais il ne retrouve qu’un monde en ruine : son père est décédé, la mine familiale a fermé et sa bien-aimée est promise à un autre. Avec sa force de caractère, Ross est déterminé à retrouver sa bonne fortune en rétablissant sa propriété et en rouvrant ses mines, même si les coups portés par son rival ne sont jamais loin et que les situations familiales deviennent délicates. 8 épisodes de 60 minutes.

Homeland (saisons 2, 3, 4 et 5 en rafale) – Dès le 8 avril, le samedi à 23h et minuit

La troisième saison débute après l’attaque terroriste perpétrée contre la CIA à Langley. Carrie, sur qui des soupçons pèsent, déploie des efforts extraordinaires pour blanchir Brody, tout en étant aux prises avec un lourd secret. De son côté, Brody est activement recherché. Il lutte pour survivre, caché et en proie à de nouveaux démons, tandis que sa famille affronte des problèmes tout aussi graves. Retrouvé par Saul, qui a de nouveaux plans, Brody s’enfonce dans les machinations orchestrées par la CIA. Encore une fois, Carrie essaie désespérément de l’aider et de le protéger. Brody réussira-t-il à accomplir sa mission et à s’en sortir vivant? Dans la quatrième saison, Carrie Mathison se rend au Pakistan, où elle se trouve à la tête de l’unité des renseignements de Kaboul, qui est sur les traces du taliban Haïssam Haqqani. Carrie s’aventure dans les régions les plus hasardeuses du globe tout en assumant ses nouvelles responsabilités de mère. Lorsqu’un informateur lui fait savoir qu’une cible importante a été localisée, elle doit prendre une décision lourde de conséquences. Carrie a-t-elle été trahie? Sa nouvelle mission s’annonce sous tension, et ses nouveaux partenaires ne lui feront pas de cadeaux! La cinquième saison commence presque trois ans après les événements de la saison précédente. Carrie a de la difficulté à vivre avec la profonde désillusion due à toutes ces années à travailler au front de cette guerre contre le terrorisme. Elle s’exile donc elle-même à Berlin, loin de la CIA, pour occuper un poste de chef de sécurité pour un philanthrope allemand, Otto During. Rapidement et contre son gré, Carrie se retrouve dans les points les plus chauds du monde et doit faire des choix difficiles, des choix qu’elle ne croyait plus devoir faire. 18 épisodes de 60 minutes.

SOS sages-femmes – Jusqu’au 11 mai, le jeudi à 21h

Dans la troisième saison, Chummy tente de concilier la vie de famille et le travail, sœur Bernadette – qui a défroqué – prépare son mariage, le Dr Turner combat la polio et Jenny est confrontée à des défis personnels et professionnels. La quatrième saison amène son lot de bouleversements sociaux : les années 1960 sont à l’horizon. De nouvelles infirmières se joignent à l’équipe et Chummy est amenée à gérer une maison d’accueil pour les jeunes mères célibataires. 6 épisodes de 60 minutes.

Acquitté – Dès le 1er juin, le jeudi à 22h

Aksel Borgen n’a que 18 ans quand il est acquitté du meurtre de sa petite amie. Sous l’influence d’Eva Hansteen, la mère de la victime, les habitants de Lifjord le croient coupable et le chassent de la ville. Vingt ans plus tard, Aksel vit sous un nouveau nom avec femme et enfant en Asie, où il a fait fortune. Quand ils apprennent que SolarTech, l’entreprise clé de Lifjord, est au bord de la faillite, ses associés y voient une belle occasion financière. Pour la première fois depuis vingt ans, Aksel rentre chez lui. Mais SolarTech est désormais présidée par Eva. 10 épisodes de 60 minutes.

Chronique d’un crime américain – Dès le 8 juin, le jeudi à 21h

Cette première saison se penche sur les conséquences d’un crime qui secoue la ville de Modesto, en Californie : un couple a été abattu dans sa résidence. L’arrestation de quatre suspects – deux toxicomanes et deux hispaniques – avive les tensions raciales et sociales au sein de la communauté, alors que les parents des victimes naviguent dans le processus judiciaire, tout en essayant de faire leur deuil. Bien vite, les histoires s’entremêlent, des liens se tissent ou se déchirent, des secrets inavouables sont mis au jour et la colère monte. Les parcours complexes, durs et touchants de ces personnages nous plongent au cœur d’un « crime américain », ou le système judiciaire, le cirque médiatique et une société chargée de préjugés sont tout autant au rang des coupables. Le scenario fait écho aux bouleversements qui divisent les États-Unis et qui, sur fond de tension raciale, finissent souvent en escalade de violence. 11 épisodes de 60 minutes.

Enquêtes de l’Inspecteur Wallander (saison 4) – Dès le 24 août, le jeudi à 21h

Le célèbre inspecteur Kurt Wallander est de retour, cette fois sous les traits de l’acteur britannique Kenneth Branagh. Télé-Québec présente les Enquêtes de l’inspecteur Wallander, une captivante série de la BBC qui transporte les téléspectateurs au cœur des intrigues policières de l’auteur à succès Henning Mankell. 3 épisodes de 90 minutes.

Cinéma

Cinq soirs par semaine à 21h, Télé-Québec diffusera le meilleur de son cinéma. Des films de tous les genres et pour tous les goûts : de L’année de toutes les violences à Ex Machina, de Foxcatcher au Rôdeur, d’Apocalypse Now à Non ce pays n’est pas pour le vieil homme, d’Alien, le 8e passager au Parrain, sans oublier des films d’ici tels Les 3 p’tits cochons, Maman Last Call, Cheech et Dédé, à travers les brumes.

Documentaires

L’histoire de Dieu – Dès le 3 avril, du lundi au mercredi à 20h

L’histoire de Dieu, présentée par Morgan Freeman, cherche à comprendre de quelle manière les religions ont évolué au fil des civilisations et, à leur tour, comment les religions ont influencé l’évolution de nos sociétés. Si, dans le paysage géopolitique actuel, la religion est souvent perçue comme un élément de clivage, cette série documentaire met de l’avant les similitudes remarquables qui existent entre différentes confessions, y compris entre celles qui semblent pourtant totalement à l’opposé. Il s’agit d’une quête de Dieu, une tentative de répondre aux grandes questions qui ont déconcerté, terrifié mais aussi inspiré l’humanité, sans oublier Morgan Freeman lui-même. 6 épisodes de 60 minutes.

Le commun des mortels – Le lundi 19 juin à 21h

Le commun des mortels, c’est le récit de la vie en marge des événements, qui est notre lot à tous. Une vie de débrouille, de symboles, de foi, de sueur… Comment un homme simple, Éverard Leblanc, s’est-il «débrouillé» pour traverser ce siècle? Un narrateur nous raconte : du Canada français au Québec, de la ruralité cantonnée à la modernité éclatée, du catholicisme véhément à la désertion des églises, de la vie à la mort, il nous raconte l’histoire d’Éverard et de son siècle, de ces jalons où, chaque fois qu’il se débrouillait, Éverard subissait l’épreuve du progrès et de cette chose si changeante qui a connu de nombreuses révolutions et que l’on nomme l’économie. Deux histoires nous sont racontées : la grande histoire du siècle et la petite histoire d’Éverard.

Des soirées docu-ciné : un thème, deux formats

À plusieurs reprises cet été, Télé-Québec diffusera un documentaire suivi d’un film sur le même sujet. Des arrimages sensés à propos de la guerre (19 avril) avec Guerres sur ordonnance suivi du film Platoon, gagnant de quatre Oscars dont meilleur film; de la reine Élisabeth avec Élisabeth 1re : au service secret de Sa Majesté suivi du film Elizabeth, qui a révélé Cate Blanchett; du parfum (1er mai) avec Parfum – Une histoire des senteurs suivi du film adapté du livre à succès international de Patrick Süskind, Le parfum – Histoire d’un meurtrier; de Paris (26 juin) avec Paris, années folles suivi du film La vie en rose, mettant en vedette Marion Cotillard, oscarisée pour sa personnification d’Édith Piaf; de la magouille (28 juin) avec Madoff : l’homme qui valait 65 milliards suivi du film Marge de manœuvre (Margin Call); de l’immigration américaine (13 juillet) avec Ellis Island, une histoire du rêve américain suivi du film L’immigrante, de James Gray, avec Marion Cotillard, Joaquin Phoenix et Jeremy Renner, diffusé en primeur à la télévision conventionnelle; de Jeux olympiques (7 août) avec le documentaire JO de Berlin 36, la grande illusion suivi du film Les chariots de feu, gagnant de quatre Oscars, dont meilleur film; de mathématiques avec le documentaire de PBS Le grand mystère des mathématiques suivi du film mettant en vedette Russell Crowe Un homme d’exception (A Beautiful Mind), lui aussi lauréat de quatre Oscars dont meilleur film; et un dernier « doublé », celui-là à propos de soldats (6 septembre) avec le documentaire Le soldat de cinéma suivi du film de Ridley Scott La chute du faucon noir.

Télé-Québec proposera également une Semaine Kennedy à l’occasion du 100e anniversaire de la naissance de JF Kennedy avec le film Bobby (22 mai), ainsi que les documentaires Les images perdues des Kennedy 1 et 2 (22 et 23 mai) et Kennedy : Le film vérité (24 mai) de National Geographic.

Programmation pour la famille

La Pat’Patrouille – Dès le 3 avril, tous les jours à 7h30, samedi et dimanche à 9h, lundi au jeudi à 18h (du 17 avril au 1er juin)

Ryder, un petit garçon de 10 ans, vit bien des aventures en compagnie de sa joyeuse bande de six adorables chiots. Ensemble, ils se portent au secours des citoyens de leur vallée et des alentours. Dans leur bel environnement, au sommet d’une colline, Ryder et sa Pat’Patrouille vivent, jouent et s’élancent à la rescousse au premier appel de détresse. Maîtres en débrouillardise et toujours pleins de ressources, Ryder et ses amis les chiots savent mettre leurs forces en commun et misent sur les talents de chacun pour venir à bout de toutes les difficultés et de tous les dangers.

Oui-Oui, enquêtes au pays des jouets – Dès le 3 juin, le samedi et le dimanche dans la case de 7h

Oui-Oui, un gentil pantin au bonnet bleu, se promène dans son rutilant taxi décapotable jaune et rouge. Sillonnant Miniville, un merveilleux village parsemé de jouets, il croise des personnages pittoresques: Mademoiselle Ouistiti, Monsieur Culbuton et Potiron l’éléphant, mais aussi deux lutins très vilains. De ces rencontres surgissent diverses péripéties et de menues difficultés que Oui-Oui finit toujours par solutionner avec l’aide de ses amis.

Roi Julian – Dès le 5 juin, le samedi et le dimanche à 11h30

Sacré meilleur programme d’animation aux Emmy Awards, Roi Julian! nous entraîne dans des aventures déjantées au cœur de la jungle sauvage de Madagascar.

Laisser un commentaire

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages
/* ]]> */