ActusMédias

Le CEFRIO dresse le portrait des compétences numériques des parents québécois

Les enfants n’ont pas tous accès aux mêmes ressources lorsqu’il est question de faire usage du numérique dans un contexte pédagogique

Dans un contexte où les écoles du Québec intègrent de plus en plus les technologies de l’information et des communications (TIC) dans leurs pratiques éducatives, le ministère de l’Éducation et de l’Enseignement supérieur a confié au CEFRIO le mandat de réaliser une enquête sur les compétences numérique des parents québécois et les équipements dont ils disposent à la maison pour accompagner leurs enfants dans les devoirs et travaux scolaires en utilisant le numérique.

De manière générale, les parents s’évaluent positivement pour quatre des cinq compétences numériques mesurées dans l’enquête. Ils sont toutefois moins confiants dans leurs compétences numériques créatives, qui sont généralement liées à la création et la modification du contenu en ligne.

cefrio_competences_numeriques_parents

Les données démontrent aussi que la proportion de pères et de mères qui affirment utiliser le numérique pour accompagner leurs enfants dans leurs travaux scolaires est comparable (80,3% pour les pères contre 75% pour les mères), et ce malgré le fait que les pères évaluent de façon plus élevée leurs compétences numériques que ne le font les mères. Par ailleurs, les pères perçoivent être plus compétents que les mères lorsqu’il est question d’encadrer leurs enfants pour se protéger contre les virus, les arnaques et le vol d’identité.

Les résultats de cette enquête révèlent également que les parents détenant un diplôme universitaire sont relativement plus nombreux à posséder des appareils numériques au foyer et ceux-ci s’en servent aussi plus souvent pour accompagner leurs enfants dans leurs devoirs et travaux scolaires.

cefrio_appareils_numeriques_parents

Les données du CEFRIO font aussi ressortir que les parents des enfants fréquentant l’école privée sont relativement plus nombreux à disposer d’appareils numériques au foyer que ceux qui fréquentent l’école publique. De même, les enfants du privé passent en moyenne 10,3 heures par semaine sur Internet, que ce soit pour des activités reliées ou non à l’école comparativement à 7,4 heures par semaine par les enfants fréquentant l’école publique. Les parents d’enfants qui fréquentent l’école privée sont aussi relativement plus nombreux à utiliser des moyens numériques pour communiquer avec l’école de leur enfant.

Ces constats mettent en évidence une inégalité des ressources pour les enfants lorsqu’il est question d’usage du numérique. Considérant qu’une famille avec enfant(s) sur dix au Québec ne possède pas d’ordinateur à la maison, cela laisse supposer que les parents ne sont pas tous égaux en matière de compétences numériques pour soutenir leurs enfants dans leurs devoirs et travaux scolaires.

Claire Bourget, directrice principale de la recherche marketing au CEFRIO

De plus, huit parents sur dix s’estiment compétents pour reconnaître la cyberintimidation et y réagir, et neuf sur dix se disent compétents pour encadrer leur enfant sur les bons comportements à adopter sur Internet.

Des entrevues téléphoniques (1 000 au total) ont été réalisées du 5 février au 13 mars 2015 auprès de parents d’enfants âgés entre 4 et 17 ans, vivant avec eux dans la résidence familiale.

Laisser un commentaire

Prochains évènements

  1. On jase… programmation 101

    21 mai @ 18 h 00 min - 20 h 00 min
  2. C2 Montréal

    22 mai @ 8 h 00 min - 25 mai @ 9 h 00 min
  3. < MTL > connecte : La Semaine numérique

    25 mai @ 8 h 00 min - 28 mai @ 9 h 00 min
  4. Effects America

    4 juin @ 9 h 00 min - 5 juin @ 17 h 00 min

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages