ActusMédias
Commerce électronique Québec CEFRIO

Le CEFRIO brosse un portrait du commerce électronique et des habitudes des cyberacheteurs au Québec

Le portrait combine les enquêtes Indice du commerce électronique au Québec et NETendances 2017

Près de six Québécois sur dix (58%) ont effectué un ou des achats en ligne en 2017. Le montant moyen par transaction est de 107$ (163$ avec voyage et transports). Et ceux qui n’achètent pas en ligne y vont pour s’informer. Dans leur panier virtuel, on trouve une multitude de produits et services. En tête de file, on trouve ceux liés à la mode et à l’électronique. Ce sont quelques-unes des données tirées d’un large portrait des cyberacheteurs au Québec. Ce portrait combine les enquêtes Indice du commerce électronique au Québec (ICEQ) et NETendances 2017 du CEFRIO.

La mode, catégorie de produits la plus achetée au Québec

Selon l’ICEQ 2017, 32% des cyberacheteurs se sont procurés au moins un article de mode au cours du mois précédent l’enquête. Suivent l’électronique (21%), la musique, les films et les jeux vidéo (19%).

Près de la moitié des dollars dépensés sur des sites américains

De façon générale, 27 dollars sur 100 sont dépensés sur des sites basés au Québec, comparativement à 48% sur des sites américains.

Certains sites Web québécois se démarquent dans leurs secteurs. Simons compte pour 6% des achats mode, 4% des achats décoration, la SAQ (11% des achats alimentation, santé et beauté), Renaud-Bray, Archambault et Québec Loisirs (tous à 5% des livres, revues et journaux), ou encore Evenko et Place des Arts (14% et 8% des spectacles, sorties et restaurants) et Air Canada (15% des achats en voyage et transport).

Les raisons de magasiner en ligne

La raison qui pousse les Québécois à magasiner en ligne plutôt qu’en commerce de détail est essentiellement le prix (41%). Ils sont 35% à ne pas souhaiter s’y déplacer ou parce qu’ils ne sont en mesure d’y magasiner 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 (28%). Enfin, la gratuité de la livraison demeure un critère déterminant lié à l’achat en ligne (88%).

Qui sont ces cyberacheteurs québécois ?

76% des 18 à 34 ans ont fait au moins un achat en ligne en 2017. Tout comme 66% des 35 à 54 ans. Par ailleurs, 79% des ménages de quatre personnes ou plus font des achats en ligne. L’achat en ligne est aussi corrélé au revenu familial puisque 81% des ménages au revenu de 80 000 $ et plus par an le pratiquent.

Le CEFRIO estime à 9,1 milliards de dollars en 2017 le total des achats en ligne au Québec, soit une hausse de 13% par rapport à 2015.

Un tiers des Québécois n’achètent pas en ligne

Le volet dresse également un portrait du tiers des Québécois qui n’achètent pas en ligne. La préférence pour magasiner sur place (58%) est la principale raison évoquée, suivie par les inquiétudes liées à la sécurité (39%) ou la protection de la vie privée (37%). Toutefois, 62% des non-cyberacheteurs recherchent de l’information en ligne avant de faire un achat en magasin. La préférence pour voir, toucher et essayer les produits est le principal motif justifiant l’achat d’un produit en magasin préalablement repéré sur le Web.

Laisser un commentaire

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles
Partages