Les recettes de publicité locale des stations de télévision traditionnelles canadiennes‏ en baisse en 2015

Les stations de télévision traditionnelles privées augmentent leurs investissements dans la programmation canadienne 

Après les résultats financiers 2015 concernant les stations de radio commerciale, le Conseil de la radiodiffusion et des télécommunications canadiennes (CRTC) publie les revenus financiers 2015 des stations de télévision traditionnelles canadiennes.

En 2015, 93 stations de télévision traditionnelles privées étaient exploitées au Canada. Leur revenu total s’est chiffré à 1,76 milliard de dollars, en baisse de 2,6%, ou 46,6 millions de dollars, par rapport à 2014. La Société Radio-Canada/Canadian Broadcasting Corporation (SRC/CBC) a déclaré des revenus totaux de 1,1 milliard de dollars en 2015, en baisse de 16,6 %, ou 220,9 millions de dollars, par rapport à l’exercice précédent.

Les revenus publicitaires de Radio-Canada en baisse de plus de 50% en 2015

Les revenus tirés de la vente de publicité locale ont diminué, passant de 333,6 millions de dollars en 2014 à 330,1 millions de dollars en 2015, soit une baisse de 1%. Les revenus de publicité des stations de télévision traditionnelles privées sont demeurés pratiquement inchangés en 2015, se chiffrant à 1,2 milliard de dollars.

En 2015, la SRC/CBC a déclaré des revenus publicitaires de 220,1 millions de dollars, soit une baisse de 53,6% par rapport aux revenus de 474,6 millions de dollars générés l’année précédente. L’absence d’événements sportifs majeurs en 2015, combinée à la perte des droits de diffusion des matches de la LNH, a contribué à la diminution des recettes de publicité.

Les investissements des stations de télévision locales privées dans les émissions canadiennes ont augmenté 5,4%

Pour remplir les objectifs de la Loi sur la radiodiffusion, le CRTC oblige la plupart des télédiffuseurs à consacrer un pourcentage minimal de leurs revenus à la création de contenus produits par des Canadiens. En 2015, les stations de télévision traditionnelles privées ont injecté 652,8 millions de dollars dans la programmation canadienne, ce qui représente une hausse de 5,4% (ou 33,5 millions de dollars) par rapport à 2014.

Les stations de télévision traditionnelles privées ont investi 49,6 millions de dollars dans les séries dramatiques canadiennes, 5,3 millions de dollars dans les longs métrages, 369,6 millions de dollars dans les émissions de nouvelles, 7,3 millions de dollars dans les documentaires de longue durée, 30 millions de dollars dans d’autres émissions d’information, 17,1 millions de dollars dans les spectacles de musique et de variétés, 21,5 millions de dollars dans les émissions sportives, 17,3 millions de dollars dans les jeux-questionnaires, 45 millions de dollars dans les émissions de téléréalité, 2,7 millions de dollars dans les émissions de remise de prix, 358 000 dollars dans les émissions d’animation et 343 000 dollars dans les émissions pour enfants.

Au cours des cinq dernières années, les investissements dans la programmation canadienne n’ont cessé d’augmenter; les stations de télévision traditionnelles ayant dépensé 16% de plus à ce titre en 2015 qu’en 2011. Ces investissements représentaient 49,8% des dépenses totales en programmation en 2015, une hausse par rapport à 2011 où ils représentaient 43,6% des dépenses totales. Fait important, les stations de télévision traditionnelles privées ont dépensé 60,9 millions de dollars de moins en émissions étrangères en 2015 qu’en 2014, essentiellement parce qu’elles ont consacré moins d’argent aux dramatiques.

À titre de diffuseur public national, la SRC/CBC a continué d’investir massivement dans la programmation canadienne. En 2015, ces investissements ont totalisé 557,2 millions de dollars, ce qui représentait 96,4% des dépenses totales de la Société en matière de programmation. Plus particulièrement, 60,1% de l’ensemble des dépenses de la Société au titre des émissions canadiennes ont été consacrés aux émissions de nouvelles (190,9 millions de dollars) et aux dramatiques (144,1 millions de dollars). Le diffuseur public a également investi 9 millions de dollars dans des émissions d’animation et 33,8 millions de dollars dans des émissions pour enfants.

Les dépenses des stations de télévision locales privées sont en baisse en 2015

Les dépenses sont passées de 1,85 milliard de dollars en 2014 à 1,82 milliard de dollars en 2015, soit une diminution de 1,6%.

Les dépenses en programmation de la CBC/SRC s’élevaient à 724,6 millions de dollars, dont 97% étaient consacrées à des émissions canadiennes.

Le CRTC publiera sous peu les résultats des services de télévision spécialisés, payants, vidéo-sur-demande et à-la-carte ainsi que ceux des entreprises de télédiffusion par câble et par satellite. Le CRTC publiera ensuite son édition annuelle du Rapport de surveillance des communications. Ces rapports annuels permettent aux parties intéressées de se tenir au courant de la situation de l’industrie canadienne des communications et les aident à participer aux consultations publiques du CRTC.

2 commentaires

Abonnez-vous à notre infolettre

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles

Communiqués de CNW

Abonnez-vous à notre infolettre

Les événements à venir

  1. Le tournoi de Volleyball du BEC

    25 août @ 12 h 00 min - 19 h 00 min