Laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente : les premiers projets voient le jour

Dès l’automne 2017, un portail en ligne sera lancé afin de permettre aux entreprises et chercheurs de soumettre des propositions

Le Laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente, créé à l’automne 2016 par Vidéotron, Ericsson, l’École de technologie supérieure (ÉTS) et le Quartier de l’innovation (QI), va accueillir ses premiers collaborateurs. Plusieurs projets sont actuellement en déploiement dans l’écosystème unique du Laboratoire.

Le premier projet, le Wi-Fi SON (Self-Organizing Network), déployé par Vidéotron, consiste en l’installation d’un réseau auto-organisé capable de transformer des points d’accès Wi-Fi traditionnels en un réseau intelligent. Ainsi, les bornes Wi-Fi sont en constante connexion avec une intelligence en nuage qui anticipe et gère, sans intervention humaine, les connexions sans fil d’un ou plusieurs usagers ou objets pour leur assurer la meilleure des expériences. Dans le cadre de ce projet, Vidéotron collabore avec l’entreprise XCellAir, précurseur des réseaux Wi-Fi intelligents.

Le deuxième projet a trait au déploiement dans un environnement réel de plusieurs dispositifs, appelés « pico-cellules », conçus par Ericsson et déployés par Vidéotron. Une pico-cellule est une petite station cellulaire LTE qui couvre une zone limitée, par exemple l’intérieur des édifices ou les sous sols. Ces unités permettent une connectivité en continu, peu importe la source, la force du signal ou la densité d’utilisation du réseau. Cette nouvelle façon d’intensifier la couverture du réseau est simple et efficace, et surtout n’augmente pas le nombre d’antennes conventionnelles dans le paysage urbain. Un réseau intelligent composé de bornes Wi-Fi, de pico-cellules et d’antennes LoRa est présentement en déploiement dans les résidences étudiantes de l’ÉTS et dans le périmètre du QI. Grâce au projet de résidences intelligentes et au développement de divers types de sondes, les étudiants vivront l’expérience de la « maison connectée » dans laquelle la gestion de tout l’environnement s’appuiera sur l’analyse des données produites par de multiples objets présents dans leur environnement et utilisés au quotidien.

Le troisième projet, l’accélérateur AppIoT d’Ericsson, est une plateforme qui stocke l’information dans un nuage avant de l’analyser. Présentement installé et entièrement fonctionnel, l’AppIoT repose sur un pilier important du Laboratoire, soit l’analyse des données. Cette application fournit un ensemble continu de fonctionnalités pour permettre la création et le déploiement rapide de solutions pour l’Internet des objets (Internet of Things – IoT).

Ces installations préparent la venue d’autres technologies qui verront le jour prochainement dans le Laboratoire à ciel ouvert de la vie intelligente. Par exemple, des projets de détection de proximité, de contrôle et de gestion intelligente de l’utilisation de l’eau dans les toilettes publiques, ainsi que Li-Fi, une technologie de communication sans fil fondée sur l’utilisation de la lumière sont présentement en développement.

Dès l’automne 2017, un portail en ligne sera lancé afin de permettre aux entreprises et chercheurs de soumettre des propositions qui seront évaluées par un comité de sélection. Comme les citoyens sont au cœur du projet, ils seront également encouragés à soumettre leurs idées.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à notre infolettre

Envoyez-nous vos nouvelles!

Faites parler de vous en envoyant votre nouvelle ou vos communiqués à ActusMédiasQC.

Envoyer vos nouvelles

Communiqués de CNW

Abonnez-vous à notre infolettre

Les événements à venir

  1. Le tournoi de Volleyball du BEC

    25 août @ 12 h 00 min - 19 h 00 min